Contributeurs

CERTICEscol s’affirme dans sa dimension francophone. L’équipe de conception et d’encadrement s’appuie sur une trentaine d’universitaires, enseignants du secondaires et praticiens reconnus pour leurs compétences TICE en Afrique subsaharienne, au Canada, en France, Belgique, Suisse, au Maghreb et au Moyen-Orient.


Rédacteurs des fiches d’activité

magloire

Désiré Magloire Feugueng est camerounais et doctorant en cotutelle en didactique des mathématiques et TICE à l’université Paris Diderot et à l’Université de Yaoundé I. Il est en outre titulaire du Master 2 UTICEF (Utilisation des TICE dans l’enseignement et la formation) (Université de Strasbourg), d’un diplôme de Professeur de mathématiques de l’Enseignement Secondaire (ENS de Yaoundé) et d’un diplôme d’ingénieur des travaux informatiques (Institut Africain d’Informatique). Sur le plan professionnel, il est cadre d’étude à la Cellule d’Appui à l’Action Pédagogique et travaille également comme enseignant vacataire au département des sciences de l’éducation de l’Université de Yaoundé I. Dans le cadre du projet PReNuM-AC (Production de Ressources Numériques de Mathématiques pour l’Afrique Centrale), il a été responsable de la formation en TICE des élèves-professeurs de mathématiques de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Yaoundé entre 2011 et 2015. Il a en outre été responsable de la formation en bureautique des enseignants du Ministère des enseignements secondaires  entre 2008 et 2011.


marius

Marius Tchakounang Nanhou est camerounais, professeur des lycées en Mathématiques et Ingénieur Concepteur des dispositifs de formation à distance diplômé de l’Université de Cergy-Pontoise en France. Passionné par les TIC, de son usage et de son intégration dans l’éducation et dans l’enseignement, il a reçu le prix du meilleur enseignant au Cameroun utilisateur et intégrateur des TIC. Pendant un peu plus de trois ans, il a pu apporté quelques contributions pour l’utilisation et l’intégration des TIC dans l’enseignement au Cameroun tels que : la mise en ligne de ressources pédagogiques, la conception d’un dispositif de formation à distance pour les enseignants de mathématiques à l’utilisation et l’intégration des TIC ; la mise en place d’un dispositif de formation des enseignants à l’utilisation de la chaine éditoriale OPALE à des fins éducatives et surtout la formation de 40 enseignants camerounais à l’intégration des TIC dans leurs enseignement aux moyens de la conception d’un didacticiel. Actuellement, il est enseignant au Lycée Technique de Yaoundé – Nkolbisson en mathématiques où parallèlement je participe au renforcement des capacités des enseignants à l’usage des TICE. Avec son expérience dans la production des ressources numériques et dans la conception des dispositifs de formations à distance, il estime d’être d’un apport de qualité dans sa contribution en tant que concepteur de contenu pour Certice.


hedia

Hédia Mhiri Sellami est docteur ingénieur en informatique de la faculté des sciences de Tunis. Elle a commencé sa carrière en tant qu’ingénieur au centre de calcul El Khawarizmi. Depuis 1994 elle est enseignante à l’Institut Supérieur de Gestion de Tunis où elle assure des cours sur les bases de données et les technologies de l’information et de la communication. Elle assure aussi un module au niveau du master professionnel  » Nouvelles Technologies Educatives » de l’Institut Supérieur de l’Education et de la Formation continue. Ce master est essentiellement destiné à la formation continue des enseignants du primaire et du secondaire, ce qui rejoint un peu le profils auquel se destine le projet Certice. Le module assuré par Madame Hédia Mhiri Sellami concerne l’utilisation des TIC dans l’enseignement, ce qui a d’ailleurs facilité la collaboration au projet Certice. Les recherches de l’intéressée portent sur les TIC et l’enseignement et plus particulièrement l’utilisation de l’ePortfolio. Elle est aussi l’auteur d’un livre intitulé « SQL et PL/SQL par l’exemple » édité par le centre de publication universitaire Tunisien. Par ailleurs elle est aussi réalisé trois cours en ligne dont deux sont hébergés sur Moodle au niveau de l’Université Virtuelle de Tunis et un autre au niveau de l’AUF.


bich

Bich-Van Hoang est diplômée d’un Master pro en Ingénierie pédagogique multimédia (EAD 2006-2008, Lille 1) et d’un Master de recherche en Didactique des langues et TICE à l’Université de Stendhal (2005-2006). Elle a travaillé comme formatrice assistante dans le cadre de l’Atelier Transfer 3.2 « Conception, développement et utilisation d’un cours en ligne » au Campus numérique francophone de Hochiminh-ville.  Elle a participé à la conception et au tutorat de dispositifs de formation hybrides ou entièrement à distance en français langue étrangère. Depuis fin 2013 elle s’implique dans les MOOC en tant qu’apprenant et animatrice de forum et des réseaux sociaux. Actuellement elle accompagne les enseignants, formateurs dans leur conception de modules de formation et elle coordonne des projets MOOC/e-learning.


eliane

Eliane Etobé Téclaire est économiste de formation, elle entre dans le domaine des sciences de l’éducation par la Technopédagogie grâce au Master 2 UTICEF (Utilisation des TIC dans l’Enseignement et la Formation), au Master 2 recherche en sciences de l’éducation MARDIF et au DU CODIFAD (Conception de Dispositif de Formation à Distance). Enseignante associée à la Faculté de Sciences Sociales et Gestion de l’Université Catholique d’Afrique Centrale/Institut Catholique de Yaoundé (UCAC-ICY) de 2000 à 2005 et tuteur en ligne à la fondation 2ie (Institut International d’Ingénierie de l’eau et de l’environnement à Ouagadougou) de 2006 à 2013, elle est actuellement Directrice adjointe de la bibliothèque Centrale de l’UCAC-ICY et animatrice de la plate forme de formation à distance du MAIN-UCAC. Dans le cadre du projet CERTICE où elle a participé comme contributeur aux contenus, elle a mis à profit son expérience de la médiatisation des formations et du tutorat dans des structures d’enseignement en Afrique subsaharienne. Sa connaissance des réalités économiques et socioculturelles de cette partie du monde a également été d’un apport non négligeable dans ce projet qui vise à aider les enseignants du primaire à se réapproprier l’intégration des TIC dans leur pratique quotidienne d’enseignement.


dorra

Dorra H’Mida-Ben Brahim est Maître de Conférences Agrégé en Histologie-Embryologie et Génétique Moléculaire.  Elle a obtenu ses diplômes de Docteur en Médecine en 2005 à la Faculté de Médecine de Sousse, Tunisie et de Docteur en Science en 2009 à l’université de Strasbourg, France. Elle exerce actuellement au CHU Farhat HACHED de Sousse au laboratoire de cytogénétique et de biologie de la reproduction entant que généticienne et dispense des cours d’Histologie-Embryologie et de Génétique Moléculaire à la Faculté de médecine de Sousse. Elle occupe de plus le poste de Coordinatrice Nationale du Portail des Maladies Rares « ORPHANET ».  Son expérience dans l’enseignement universitaire remonte à plus de 10 ans. Son expérience dans l’enseignement Présentiel s’est vue enrichie depuis 2012 par l’enseignement en ligne qu’elle dispense auprès d’étudiants en médecine. Ce parcours postuniversitaire, lui a permis d’être régulièrement confrontée au challenge d’utilisation des ressources TIC pédagogiques et d’évaluation.  Ce passage de l’enseignement présentiel à l’enseignement distantiel,   lui a été largement facilité par son suivi des formations Transfer de l’AUF et celles de l’université virtuelle de Tunis, Tunisie. Elle dispose actuellement de 2 cours en ligne en Histologie –Embryologie et en Génétique Humaine.


slim

Slim Marghli est titulaire d’une maîtrise en informatique fondamentale  de la faculté des sciences de Monastir (Tunisie), d’un Master (M2) Analyse, Conception et Recherche dans le Domaine de l’Ingénierie des Technologies en Éducation (ACREDITE)  de l’université de Cergy Pontoise (France). Il a commencé sa carrière professionnelle  comme professeur  d’informatique au sein du Ministère d’éducation et de formation après obtention du certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement secondaire(CAPES). Depuis 2008, il est professeur du corps interdépartemental des enseignants de langue anglaise et d’informatique à  l’Institut Supérieur d’Informatique  de Mahdia (Université de Monastir – Tunisie) où  il enseigne à  tous les niveaux depuis L1 jusqu’à L3,  les différentes disciplines de l’informatique notamment l’administration système sous Linux et la préparation aux certifications LPIC. Ses compétences en TICE et en pédagogie, son désir de partager ses connaissances et sa  conviction  que le phénomène Mooc va révolutionner la transmission du savoir au  milieu universitaire et donner une nouvelle impulsion à l’enseignement supérieur et à la formation continue surtout en Afrique l’ont naturellement conduit à participer au  projet CERTICE en contribuant à la rédaction du contenu pédagogique.


sihem

Sihem Hakem Kasdali est titulaire d’un Master 2 Pro UTICEF dispensé par l’Université de Strasbourg. Elle est sélectionnée par les partenaires européens pour être suite à sa formation, un acteur dont la mission est d’implémenter la première formation diplômante en ligne en TICE en Algérie, au profit des enseignants du supérieur ; la post-graduation spécialisée Ide@ « Internet pour Développer l’EAD en Algérie ». Elle est désignée en avril 2007 par son institution de rattachement comme responsable pédagogique de la PGS Ide@. Cette formation démarre en janvier 2008, et forme chaque année une douzaine d’enseignants et ce, jusqu’à ce jour. En parallèle, elle participe à des ateliers Transfer de l’AUF et anime plusieurs d’entre-eux. En juin 2011, elle est désignée comme responsable de la cellule de téléenseignement de l’ENS de Kouba. Une cellule qui a à charge d’établir des ateliers de formation aux TICE pour les enseignants (formateurs de formateurs). Elle obtient son diplôme de doctorat qui porte sur l’analyse de l’impact des dispositifs de FAD des formateurs, en novembre 2014 à l’Université de Cergy Pontoise (France). Elle met au service de CERTICE son expérience dans la formation des formateurs, et notamment la formation par les TICE et pour les TICE.


djambong

Djambong Takam  est titulaire d’une Licence de Biochimie décerné en 1994 par l’Université de Yaoundé 1, du  Diplôme de Professeur de l’Enseignement Secondaire 2ème Grade (DI.P.E.S II)  en Chimie obtenu en 1998 à l’Ecole Normale Supérieure de Yaoundé, et du Master UTICEF (Utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication dans l’Enseignement et dans la Formation – Promotion de Janvier 2010), délivré par l’Université de Strasbourg. Il a été enseignant de Sciences Physiques (entre Septembre 1999 et Août 2008) et Chef de Centre de Ressources Multimédia (entre Septembre 2008 et Décembre 2012) au Lycée Technique de Nkolbisson (Yaoundé). Actuellement, il est Inspecteur Pédagogique Régional d’Informatique à la Délégation Régionale des Enseignements Secondaires du Centre, poste qu’il occupe depuis le 02 janvier 2013. Son parcours professionnel lui a permis d’expérimenter les usages pédagogiques des TIC surtout en ce qui concerne l’utilisation et la gestion des ressources TIC dans des environnements variés (salle informatique, salle multimédia, CRM, etc.), expérience qu’il met à profit dans le cadre du MOOC Certice.


aida

Aïda El-Soufi est titulaire d’une thèse de doctorat sur les TICE de l’Université de Strasbourg (septembre 2011). Elle est actuellement, depuis 2012, professeure assistante à l’Université de Balamand (Liban Nord) où elle donne des cours sur les TICE au Département d’Education (Licence – master). Elle a déjà donné des cours TICE à l’Institut Libanais d’Educateurs (Licence –Master) de l’Université de Saint-Joseph (2006 – 2014). Entre 1999 et 2011, elle a été conseillère pédagogique à l’Institut Français de Tripoli (ancien Centre Culturel Français) en matière des TICE et a animé des stages de formation concernant l’intégration des TICE en milieu scolaire, dans le cadre de la formation continue des enseignants des établissements privés et publics. Durant la même période (1999 – 2013), elle était professeure-documentaliste dans un établissement privé du Liban Nord et responsable des projets TICE au collège et au Lycée. Les compétences qu’elle a pu développer dans le domaine des TICE durant sa carrière lui permettent de proposer des modalités de travail correspondant à un public très varié et de partager son expérience avec autrui.


dorsaf

Dorsaf Benna Chelly possède une carrière d’inspectrice des collèges et des lycées de la discipline informatique a débuté en 2009 après deux ans de formation au CENAFFE – Carthage (CEntre NAtional de Formation des Formateurs en Education). La volonté de contribuer à la réduction de la fracture numérique et à la vulgarisation de la programmation dans le milieu scolaire a été sa motivation pour fonder une association que je préside actuellement ITA « Informatics Tunisian Association ». L’association, grâce aux efforts de ses membres actifs, a permis à de jeunes programmeurs de représenter la Tunisie dans les olympiades internationales de programmation IOI2013 et IOI2014 où elle a eu l’honneur d’accompagner l’équipe nationale en tant que Team Leader.


pascale

Pascale Pouvillon a acquis sa première expérience de l’enseignement comme formatrice en français comme langue étrangère (FLE). Puis elle a obtenu le diplôme professionnel de professeur des écoles et enseigné quelques années en classe maternelle et élémentaire, dans le sud ouest de la France. Enfin elle a repris les études universitaires pour se former en ingénierie didactique et numérique, et j’ai mené, dans le cadre du master II, une recherche sur l’utilisation du numérique par les enseignants. Actuellement formatrice et conceptrice pédagogique indépendante, elle travaille avec plusieurs organismes de formation sur la création de parcours de formation hybrides, et l’utilisation d’outils en ligne pour l’enseignement. L’approche transversale du master en ingénierie didactique et numérique qu’elle a suivi, associée à ses expériences de l’enseignement dans différents contextes, l’ont amenée à avoir une vision globale du sujet développé par le domaine 3, Pédagogie, intégrer les TIC. Son goût pour  l’accompagnement des enseignants à l’utilisation des TIC dans les centres de formation dans lesquels elle a pu intervenir a également motivé sa contribution. Enfin, elle a été largement portée dans sa participation à ce projet pour deux modules, par son expérience du travail complexe et passionnant de professeur en école primaire.


therese

Thérèse Studer est enseignante (à St Etienne – France) au lycée la Salésienne depuis novembre 1993, et à l’université Jean Monnet depuis septembre 2007, elle est titulaire du Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement Technique (CAPET – 1998). Elle s’est très vite intéressée à l’utilisation des TIC dans l’enseignement, ce qui l’a amenée à passer une licence professionnelle « Animateur des Technologies de l’Information et de l’Internet » (2007), et à certifier ses compétences par le biais du Certificat Informatique et Internet (C2i niveau 1, et C2i niveau 2 « métiers de l’enseignement »). Elle est fortement impliquée dans la mise en œuvre du C2i à l’université, et du Brevet Informatique et Internet (B2i) au lycée. Elle participe également, en particulier cette année, à la formation des futurs enseignants à l’ESPE de Lyon (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education). Elle assure également des formations « TICE » pour des enseignants déjà en poste, et est également évaluateur pour le C2i « métiers de l’enseignement ». Dans le cadre de son enseignement au lycée, elle utilise beaucoup la messagerie électronique et ses différentes fonctionnalités. Par ailleurs, le C2i comporte un domaine de compétences relatif à l’utilisation des outils de communication : la bonne maîtrise de la messagerie électronique en constitue un élément important. Ceci lui a permis de proposer sa contribution à l’élaboration de CERTICEscol.


djemil_34x40_mm2

Djemil Taoufik est Maître de Conférences Habilité à dirigé des recherches (HDR) en astrophysique des particules à l’université Badji Mokhtar (Annaba, Algérie). Il a eu l’opportunité de suivre et d’obtenir un Master Professionnel en sciences de l’éducation (Master 2 UTICEF : Utilisation des Technologies de l’information et de la Communication pour l’Enseignement et la Formation) de l’université de Strasbourg en 2007. Il a exercé la fonction de tuteur dans ce Master UTICEF jusqu’en 2011. Il a aussi animé durant plusieurs années l’atelier TRANSFER 3.2 « Conception, développement et utilisation d’un cours en ligne » organisé par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). Son souhait de contribuer au projet CERTICEscol est arrivé naturellement et découle d’une expérience de plusieurs années dans le domaine de l’utilisation des TIC dans le domaine éducatif. Pour plus de détails sur son parcours http://www.ticedu.net/cv.php


abertrand

Annick Bertrand a travaillé plusieurs années au service de la formation à distance du Forem avant de devenir coordinatrice pédagogique à FormaForm où elle est en charge, notamment, de la formation initiale et continue des formateurs. Parallèlement à cette activité, et s’appuyant sur une licence en Sciences de l’Education et un master européen professionnel UTICEF (3ème cycle), elle tutore des cours pour plusieurs universités internationales (Alexandrie, Ouagadoudou, Limoges,…) et accompagne des étudiants dans leur projet individuel professionnel dans le cadre du master ACREDITE. Dans ces fonctions, elle développe et scénarise de nombreux cours et se focalise prioritairement sur la cohérence pédagogique des activités et des ressources qui peuvent donner une plus-value à la modalité « distance » d’une formation. C’est dans ce cadre qu’elle a eu le plaisir d’intervenir dans la création de ce MOOC CERTICEscol – en essayant d’y apporter un regard techno pédagogique, et d’y mêler des activités d’apprentissage et des outils propices à la distance.


Coordinateurs des domaines de compétences

jft

Jean-François Terret a exercé en tant que professeur de collège (Lettres et Histoire-Géographie), puis son parcours s’est infléchi en direction de la formation continue des adultes, avec une spécialisation dans le domaine des technologies pour l’éducation et la formation à distance. Cette spécialité l’a conduit à participer aux programmes RESAFAD et RESAFAD-TICE, à rejoindre l’équipe du Carrefour Numérique de la Cité des Sciences et de l’Industrie puis à tenir un poste d’expert national détaché au sein de l’Unité de formation de la Commission européenne afin de conseiller l’introduction de la e-formation au bénéfice de son personnel.
Ces connaissances et expériences lui ont permis de contribuer au MOOC Certice en tant que superviseur de 2 domaines, « TIC et éducation » et « Pédagogie », et également en tant qu’auteur de 2 modules. Les questions relatives à la formation des enseignants, à l’intégration raisonnée du numérique dans l’enseignement demeurent centrales dans ses activités actuelles au sein du site EAD de l’Institut d’Éducation de l’Université de Cergy-Pontoise.


anne

Anne Ruolt est titulaire du master UTICEF (janvier 2006) et a lancé et pilote un département d’e-learning dans son établissement d’enseignement supérieur libre d’Île-de-France. Elle a préparé en parallèle une thèse en sciences de l’éducation dans le champ de l’histoire des idées éducatives. Elle est actuellement docteur en sciences de l’éducation (2010), qualifiée aux fonctions de Maître de conférence et ATER à l’université de Rouen (2014/2015), après avoir été ATER à l’université de Nancy (2013/2014). Elle est associée aux laboratoires CIVIIC (Rouen) et LISEC (Lorraine). Ce sont les modèles et pratiques pédagogiques qui relient ces deux volets de compétences au sein des sciences de l’éducation. Le projet CERTICE a été l’occasion de renouer personnellement avec la dynamique collaborative internationale, avec des collègues engagés dans les TICE et un objet d’actualité devenu incontournable mais questionnant en particulier au plan des relations entre pairs et enseignants : les MOOC. La structuration du projet autour du référentiel élaboré par l’UNESCO fixait un cadre réflexif institutionnel stimulant pour réinvestir et adapter les connaissances et pratiques antérieurs sur les modèles et pratiques pédagogiques présentiel et distanciel au sein de cohortes d’étudiants pluriculturels. Il fixait aussi un cadre international de formation conçu pour un large public francophone qui, nous l’espérons pourra tirer le meilleur bénéfice de ce travail d’équipe.


PhotoOmneya

Omneya Shaker est directrice du département Formations à distance et TIC de l’Université Senghor et responsable du Campus numérique Francophone de l’AUF en Egypte. Elle possède une solide formation universitaire en ingénierie au Caire (Egypte) puis une spécialisation en sciences de l’informatique à l’Université Américaine (Egypte) et en ingénierie de la formation à distance à l’Université Strasbourg (France), complétée par de nombreux stages,. Son action consiste à relayer en Egypte les programmes de l’AUF, contribuer au soutien des filières francophones dans les universités du pays, animer des formations et aider au déploiement des Technologies de l’information et de la communication dans le milieu universitaire. Elle assure également un certain nombre de cours et formations sur les TIC, gère le Master professionnel à distance « Gestion des systèmes éducatifs » proposé par l’Université Senghor. En raison de ses multiples activités en tant qu’expert en TICE,  de ses compétences dans le domaine pour le soutien des filières francophones en Egypte et de son appui pour la création de plusieurs formations à distance francophones proposées par les universités égyptiennes, Omneya Shaker a  été nommée  en février 2013 chevalière dans l’ordre des Palmes académiques, sur décision du Ministre de l’Education Nationale en France.