Formation

Le référentiel TIC / enseignant.e.s de l’UNESCO vise à promouvoir une réforme de l’éducation et un développement économique durable. Ce projet engage les enseignant.e.s dans une réflexion autour de leurs pratiques des TICE et de l’adéquation de celles-ci avec les objectifs visés par les politiques éducatives.

Ce référentiel propose une progression en trois approches. CERTICE scol s’appuie sur la première : « Alphabétisation technologique ». 

Le Référentiel TIC / enseignants de l’UNESCO, s’intéresse à tous les aspects de l’activité enseignante et se décline en 6 domaines. CERTICE scol se consacre principalement à deux d’entre-eux : Pédagogie et Apprentissage professionnel des enseignants

CERTICE scol est divisé en deux parties de 3 semaines chacune. Pour chaque semaine du MOOC, un domaine de référentiel est à travailler :

Semaine 0 : Prise en main de la plateforme de formation

Première partie

  • Semaine 1 : Domaine 3, « La pédagogie, ou quels objectifs de formation pour quelles modalités ? »
  • Semaine 2 : Domaine 4, « Les TIC, ou quelles technologies à mettre en oeuvre ? »
  • Semaine 3 : Domaine 5, « L’organisation et l’administration, ou comment organiser son environnement de travail pour faciliter l’usage des technologies pour l’apprentissage ? »

Pause d’une semaine

Deuxième partie

  • Semaine 4 : Domaine 6, « L’apprentissage professionnel des enseignant.e.s, ou comment se former et être informé des usages et des technologies ? »
  • Semaine 5 : Domaine 2, « Les programmes et évaluations, ou quels sont les programmes en vigueur ?
  • Semaine 6 : Domaine 1, « Quelle est la place des TICE dans l’éducation ?

CERTICE SCOL se présente sous la forme de capsules de formation, dont la forme est systématiquement la même.

  1. Une présentation vidéo de la problématique de chacun des 6 domaines du MOOC, met en scène un.e chercheur.e de grande renommée. Il explique les enjeux du domaine de compétences considérés. Cela constitue une sorte de produit d’appel (un teaser) pour que les candidats à la certification comprennent de quoi il est question et s’inscrivent.
  2. Des contenus qui se présentent sous la forme de situations de formation, avec un cours (de 4 pages maximum) et des cas types pour l’accompagner.
  3. Une schématisation des savoirs qui relèvent des 6 domaines et des 22 compétences du référentiel de l’UNESCO. Cette cartographie des compétences permet en début de formation de visualiser par des tests de positionnement, ce que sont les compétences de base des candidats. Les différents tests au cours de la passation du MOOC, viennent modifier cette cartographie.
  4. Une explication vidéo, un texte de base, un support pédagogique, pour chacune des 22 compétences : des ressources libres produites ou issues des dispositifs de type Transfer de l’AUF, TACCLE, C2I®2E…
  5. Deux séries de tests. Le premier est consacré aux apprentissages. C’est une auto mesure de ses compétences (ce que je sais). Le second est consacré au positionnement de l’apprenant.e par rapport à ce qu’il.elle évalue de la qualité de son niveau. C’est-à-dire une évaluation de ce qu’il.elle pense avoir stabilisé (le degré de certitude de ce qu’il.elle sait). Ce dispositif original a pour fonction de donner plus de maîtrise aux apprenant.e.s dans leurs apprentissages afin d’assurer le meilleur niveau de persistance. Il sera complété par une ludification (gamification) de certains tests pour maintenir la motivation des apprenants.
  6. Des espaces d’interactions entre apprenant.e.s, asynchrones et synchrones
  7. Des webinaires ou des LiveTweet, animés par les équipes de conception, pour répondre aux questions sont régulièrement organisés.
  8. Des regroupements physiques dans les Campus numériques francophones et les établissements partenaires permettent aux candidats d’échanger sur la formation.

Le MOOC CERTICE scol peut être entièrement suivi sur un smartphone.

Le MOOC CERTICE scol propose une attestation de suivi, délivrée par l’Université de Cergy-Pontoise (France) pour celles et ceux qui auront suivi l’ensemble du dispositif de formation.